[accueil]  [chercher]


2018-02-06 13:11

Au Cap, les hôtels demandent de ne plus tirer la chasse des toilettes


Après trois ans de sécheresse, Le Cap (Afrique du Sud) est au bord de la rupture d'eau courante. D'ici quelques semaines, les robinets risquent de ne plus couler.

La coupure d'eau est estimée en avril ou mai, selon les analystes. Les hôtels doivent, eux aussi, participer aux économies d'eau. Ils invitent leurs clients à ne plus tirer la chasse systématiquement aux toilettes. Y compris les établissements de luxe. Le Kensington Place déclare, par exemple, « si c'est jaune, laissez ainsi ! Si c'est marron, tirer la chasse ! » Les douches sont limitées à 90 secondes, les serviettes sont remplacées moins souvent. Ce n'est rien comparé à ce que doivent endurer les résidents, encouragés à consommer moins de 50 litres d'eau par personne par jour. Une chasse de toilettes consommant environ 9 litres à chaque utilisation, le bouton ne doit être pressé qu'une fois par jour. Et pour la douche, il faut faire en moins d'une minute. Le jour de la coupure, chaque habitant aura droit à une ration de 25 litres par jour à aller chercher dans une des 200 citernes mises à disposition.



Vous aimez cette page ? Partagez-en le lien !

Facebook
Twitter
Google+
LinkedIn
Reddit


[homepage] [RSS] [archives]
[contact & legal & cookies] © ACBM